Vous souffrez chaque été des pics de chaleur et vous réfléchissez à l’installation d’une climatisation dans votre habitat ? Pour autant, vous vous inquiétez de l’impact visuel de cette future installation à l’intérieur de votre habitat ? La climatisation réversible gainable est certainement la solution idéale pour une installation à la fois ultra performante et quasiment invisible.

Comment fonctionne ce type d’installation ? Quel investissement faut-il compter en moyenne pour cette génération de climatiseurs ? Comment s’effectue son installation et quelles sont ses modalités d’entretien ?

Après avoir lu cet article, ce dispositif de climatisation aussi efficace que discret n’aura plus de secret pour vous !

 

Climatisation réversible gainable, comment ça marche ?

Permettant de diffuser de l’air frais à l’intérieur de l’habitat à l’aide d’un système de gaines caché sous un faux-plafond, la climatisation réversible gainable offre tout le confort d’une climatisation classique mais en toute discrétion.

Dispositif de climatisation réversible, il permet donc à l’usager de l’utiliser aussi bien comme chauffage lors des saisons froides que comme une climatisation lors des journées de fortes chaleurs.

Basé sur le même principe que la pompe à chaleur air-air, à savoir la répétition d’un cycle thermodynamique, la climatisation réversible gainable peut, selon les modèles, disposer ou non d’une unité extérieure.

Une clim réversible gainable sans unité extérieure est généralement composée d’un unique caisson à l’intérieur duquel sont aménagés le diffuseur, le compresseur et le détendeur. Ce caisson unique s’installe alors dans les combles du logement, dans un vide sanitaire ou dans le moindre espace ventilé de l’habitat.

Le fonctionnement d’une climatisation réversible gainable est en tout point semblable à celui d’une climatisation réversible. Pour les modèles disposant d’une unité extérieure, celle-ci capte les calories présentes dans l’air extérieur avant d’envoyer l’air chaud vers l’unité intérieure à laquelle est relié un réseau de gaines.

Ces gaines se chargent de la répartition de l’air chaud dans les différents espaces du logement (bi split ou multi split) par le biais de diffuseurs prenant la forme de petites grilles présentes au plafond de chaque pièce. Ce dispositif novateur offre une sensation de fraicheur (ou de chaleur en fonction des besoins) particulièrement douce et homogène.

L’unité intérieure trouvant généralement sa place dans des combles ou sous des faux plafonds, ce type d’installation s’envisage ainsi aussi facilement dans le cadre d’une construction que dans un projet de rénovation.

De nombreux usagers souhaitant aujourd’hui éviter d’impacter l’aspect extérieur de leur logement, les fabricants proposent aujourd’hui des dispositifs de climatisation gainables sans unité extérieure.

Avec ses diffuseurs des plus discrets et ses conduits dissimulés derrière un faux-plafond ou des combles perdues, la climatisation réversible gainable est certainement la solution de climatisation la plus discrète du marché.

Combien coute ce type d’installation ?

Il faut aujourd’hui compter en moyenne entre 10 000 et 15 000 euros pour équiper un logement d’environ 100m2 d’un dispositif de climatisation réversible gainable.
Cette fourchette de montant comprend l’acquisition et l’installation d’une climatisation réversible gainable ainsi que le dispositif d’habillage du faux-plafond.

Pour ce qui relève de la consommation énergétique, la facture annuelle à prévoir se situe entre 150 et 250 euros/ans pour un dispositif équipé d’un compresseur de 2 100 W).

La variation des prix dépendra de différents facteurs comme la difficulté d’installation, le niveau d’évolution technologique de l’équipement ou encore la distance séparant l’unité intérieure de celle située à l’extérieur du logement.

Comment s’installe un dispositif de climatisation réversible gainable ?

L’installation de ce type d’équipement peut s’effectuer dans un faux-plafond ou dans des combles perdues de façon à pouvoir ainsi cacher parfaitement les gaines. Il faut ensuite percer des bouches dans ce faux-plafond ou ces combles pour permettre l’installation des diffuseurs. Ces derniers prennent généralement la forme de grilles d’aération plus ou moins design mais toujours d’une totale discrétion.

Le professionnel en charge de l’installation du dispositif de climatisation réversible gainable procédera ensuite au raccordement des gaines à l’unité située à l’extérieur du logement avant de mettre véritablement en service l’installation.

À noter qu’il est généralement conseillé de réfléchir à ce projet de climatisation réversible gainable lors de la période hivernale. La demande sera globalement moins forte ce qui vous permettra d’éviter de vous confronter à une rupture de stock, de profiter de tarifs plus avantageux et de réduire également les délais d’intervention du professionnel que vous solliciterez pour l’installation.

Quelles sont les modalités d’entretien pour ce type d’installation ?

Comme pour la plupart des appareils de climatisation, il est généralement conseillé de faire entretenir son dispositif de climatisation réversible gainable une fois par an par un professionnel certifié. Celui-ci se chargera notamment des éventuels changements de filtres pour les grilles de reprise.

Il est donc vivement recommandé de souscrire un contrat d’entretien lors de l’installation d’une climatisation réversible gainable. Cette disposition permettra de favoriser l’allongement de la durée de vie de l’installation, de garantir des performances thermiques optimales sur la durée et de s’assurer de la bonne qualité de l’air circulant à l’intérieur de l’habitation.

Au-delà de cette intervention professionnelle annuelle, l’utilisateur devra également veiller à nettoyer régulièrement les grilles de soufflage des diffuseurs à l’aide d’une éponge imbibée d’eau savonneuse.

Articles récents