INSTALLATION CHAUDIÈRE

Votre vieille chaudière fonctionne de façon poussive, consomme plus de combustibles qu’auparavant et tombe fréquemment en panne ? L’heure est certainement venue de changer de chaudière. Notre équipe de climaticiens chauffagistes agréés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) vous accompagne pour vous guider dans le choix du bon modèle de chaudière et procéder ensuite à son installation dans le parfait respect des normes de sécurité.

Quel modèle de chaudière à gaz faut-il choisir ?

Une chaudière à gaz peut fonctionner avec du gaz naturel, du gaz propane ou encore du gaz butane. Si dans le premier cas, un raccordement au gaz de ville sera nécessaire, les deux suivants nécessiteront de leur côté d’équiper le logement d’une citerne à gaz.

Dans les trois cas le fonctionnement de la chaudière à gaz reste identique.

Schématiquement, les calories liées à la combustion du gaz sont transmises au réseau de chauffage central ainsi qu’au circuit d’eau sanitaire, ce qui permet ainsi à la chaudière à gaz de chauffer l’eau circulant dans les radiateurs comme l’eau utilisée pour prendre une douche.
La technologie engagée pour le développement des chaudières à gaz a considérablement évolué ces dernières années. Après avoir supplanté les chaudières à gaz traditionnelles, les chaudières à gaz basse température ont à leur tour été déclassées par l’apparition sur le marché de la chaudière à gaz à condensation.

Cette dernière technologie de chaudière se révèle particulièrement avantageuse en matière d’économies et de rendement. Fonctionnant plus ou moins comme une chaudière classique, cette chaudière nouvelle génération tire son haut rendement de sa capacité à récupérer les chaleurs contenues dans les fumées.

Spécialisée depuis plusieurs années dans la commercialisation, l’installation et l’entretien de chaudières à condensation, notre équipe saura vous orienter vers le bon modèle de chaudière en fonction de vos besoins et de la configuration de votre logement.

 

Les travaux liés à l’installation de votre chaudière

Lors d’une première installation de chaudière à votre domicile, le chauffagiste va devoir adapter les conduits d’évacuation des fumées, le circuit d’eau sanitaire ainsi que le circuit de chauffage. Un ballon d’eau chaude devra potentiellement être installé également. Des travaux de raccordement pourront aussi être à prévoir.

D’autre part, même si la chaudière à basse température fonctionne avec tout type de radiateur, opter pour des radiateurs également basse température vous permettra d’optimiser la production de chaleur et ainsi, réaliser des économies d’énergie.

Sachez par ailleurs qu’en fonction du modèle de chaudière, vous pouvez bénéficier de certaines aides financières telles que l’éco-prêt à taux 0, le CITE, les primes énergies (CEE, Prime coup de pouce), les aides de l’ANAH ou encore la TVA à 5.5%.

Les modalités d’installation d’une chaudière à gaz

S’il s’agit d’installer la première chaudière à gaz d’un logement, il sera nécessaire d’adapter le conduit d’évacuation des fumées, le circuit de chauffage ainsi que le circuit d’eau chaude sanitaire.

En fonction du modèle de chaudières à gaz à condensation choisi, l’installation d’un ballon d’eau chaude pourra aussi être envisagée.

S’il s’agit de remplacer une ancienne chaudière à gaz, le logement devra nécessairement être équipé d’un système de chauffage central. Un désembuage du circuit de chauffage est aussi vivement recommandé dans le cadre d’un remplacement d’une vieille chaudière.

Dans un cas comme dans l’autre, l’équipe D. RIGAUDIE vous accompagne afin de déterminer avec vous le meilleur emplacement et convenir des dispositions techniques à engager.

 

Quelles aides financières peuvent être envisagées ?

Dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement et les collectivités territoriales ont mis en place un certain nombre de dispositifs d’aides pour inciter un maximum de foyers français à réaliser des travaux d’économie d’énergie sur leur logement.

Relevant de travaux de rénovation énergétique, l’installation d’une chaudière à gaz à condensation peut ainsi permettre de prétendre à diverses aides financières comme la prime énergie, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’Éco-Prêt à taux 0, l’aide à la rénovation énergétique ou encore le nouveau dispositif MaPrimeRénov.

Ces différentes aides sont accordées et leur montant calculé en fonction de certains critères comme le niveau de revenu du foyer, le niveau de performance énergétique de l’installation ou encore la date de construction du logement.

Pour s’assurer que les installations d’appareils liées aux énergies renouvelables soient bien réalisées dans le respect des règles de l’art et des normes en vigueur, ces dispositifs d’aides imposent également de faire appel à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

L’installation d’une chaudière efficace et pérenne

En nous confiant l’installation de votre chaudière à gaz à condensation, vous vous appuyez sur l’expertise d’une équipe certifiée Qualibat RGE. Vous avez ainsi la garantie que vos travaux seront réalisés en parfaite conformité avec les consignes de sécurité fixées par les organismes de certification et de contrôle.

À la fin des travaux, une fois votre nouvelle chaudière mise en service, notre équipe prendra le temps de vous délivrer différents conseils pratiques relatifs à son entretien et à son bon usage au quotidien. Au besoin, nous pourrons également vous orienter vers des améliorations possibles pour l’ensemble de votre circuit de chauffage.

Nous vous délivrons ensuite un certificat de conformité que vous pourrez remettre par la suite à votre assureur. Ce certificat de conformité viendra aussi compléter votre éventuel dossier d’admission d’aides financières proposées par l’État et les collectivités.

Pour garantir dans le temps des performances thermiques optimales et vous assurer une plus longue durée de vie à votre installation, nous serons également en mesure de vous proposer différents contrats d’entretien pour votre nouvelle chaudière à gaz.

Réviser votre chaudière à gaz à condensation permettra non seulement la diminution de vos dépenses énergétique (un meilleur réglage pour une combustion plus efficace) mais également la réduction des coûts de fonctionnement (prévention des pannes pour éviter des frais de réparation ultérieurs).

Au-delà de la vérification du parfait fonctionnement de votre installation, ces visites d’entretien annuelles, qui relèvent d’une obligation légale, permettront notamment de mesurer le taux de monoxyde de carbone présent dans l’air de façon à prévenir tout risque d’intoxication pour les habitants du logement.